La première campagne de débroussaillage au château de Lavardin est lancée

La première campagne de débroussaillage au château de Lavardin est lancée

Samedi matin dès 8h, les bénévoles ont entamé la première campagne de débroussaillage du château. Au départ, ils étaient une bonne trentaine d'hommes et de femmes venus avec leur matériel, faux, croissants, serpes, tronçonneuses, débroussailleuses, pioches, fourches, faucilles, cisailles... ; parmi eux, le maire, Thierry Fleury, des conseillers municipaux et de nombreux "Amis de Lavardin". A noter que dans ce "Plus Beau Village de France", point n'est besoin de loi pour obtenir la parité : tout le monde retrousse ses manches ! Tout au long de l'année, quatre chèvres et deux moutons qui méritent bien d'être faits membres d'honneur de l'association, apportent leur précieux concours en broutant l'herbe qui pousse sur la butte; ce matin, leurs silhouettes se découpaient au sommet d'une muraille sur un fond de ciel, gris, hélas ! Qu'importe, les amoureux de la forteresse les confondent parfois avec les valeureux archers qui défendaient l'endroit !

Deux autres campagnes sont prévues le 21 mars et le 18 avril. Tous ceux qui aiment ce lieu plein de charme et de mystère, qu'ils demeurent ou non à Lavardin, sont inviter à faucher, couper, gratter, brûler... Un café et un croissant les attendront à 10h et un copieux déjeûner leur sera servi en fin de matinée. Le château ouvre ses portes le 1er mai.

Thierry Fleury est ravi " Nous avons eu quelque 2 800 visiteurs l'an dernier, soit le double de 2013 et ce n'est pas fini !" Il est vrai que les Lavardinois aiment leur village et font tout pour le rendre accueillant et attractif. A ce sujet, n'oubliez pas  que le Championnat du monde de chouine est programmé pour dimanche prochain 1er mars.

#Lavardin #Plus beau village de France #Chouine

Les bénévoles éparpillés travaillent d'arrache-pied sous le regard des chèvres
Les bénévoles éparpillés travaillent d'arrache-pied sous le regard des chèvres
Les bénévoles éparpillés travaillent d'arrache-pied sous le regard des chèvres
Les bénévoles éparpillés travaillent d'arrache-pied sous le regard des chèvres
Les bénévoles éparpillés travaillent d'arrache-pied sous le regard des chèvres
Les bénévoles éparpillés travaillent d'arrache-pied sous le regard des chèvres

Les bénévoles éparpillés travaillent d'arrache-pied sous le regard des chèvres

Retour à l'accueil